EIIRBO

Burnout : le contexte actuel

Cliquez sur un élément de la roue
GIBOP Recommandations Task forces Sensibilisation Coaching GPS observatoire Enquête bien-être

Le contexte socio-économique et légal

Les risques psychosociaux au travail sont définis comme la probabilité qu'un ou plusieurs travailleur(s) subisse(nt) un dommage psychique (et physique) suite à l'exposition à des composantes de l'organisation du travail

Les conséquences sont :

  • individuelles : soit psychiques (angoisses, dépression, burn-out, etc. et /ou physiques,( maladies cardiovasculaires , insomnies, etc.)
  • collectives : conflits, accidents de travail, absentéisme, diminution de la qualité de travail, de la productivité, plaintes des clients, patients, désengagement, démotivation, démissions répétées, rotation du personnel , dépôts de plaintes etc.

Les causes sont multifactorielles :

  • L'organisation du travail : moyens à disposition, procédures, outils de gestion, style de management, etc.
  • Le contenu du travail : complexité, exigences émotionnelles (relation au public, contact avec la souffrance, gestion des émotions, ...), etc.
  • Les conditions de travail : travail de nuit, posté, horaires atypiques gestion des carrières, procédures d'évaluation, risque d'exposition à la violence psychologique, morale, physique
  • Les relations interpersonnelles au travail entre travailleurs, ligne hiérarchique, clients, usagers, patients, etc.

Que dit le législateur ?

En France

Une obligation générale de sécurité incombe à l'employeur (article L. 4121-1 du Code du travail). Il lui revient d'évaluer les risques, y compris psychosociaux, et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Cette obligation générale repose sur une approche globale de la prévention des risques professionnels. Il ne s'agit pas seulement de rechercher la conformité à des obligations précises mais d'obtenir le résultat attendu (assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés).
Pour organiser la prévention des risques psychosociaux en entreprise, l'employeur se fonde sur les principes généraux de prévention. Voyez la réglementation sur le site de l'INRS.

En Belgique

L'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
Ces mesures comprennent des actions de détection sous forme d'enquête, de prévention des risques, d'information et de formation et la mise en place d'une organisation et des moyens adaptés.
L'analyse consistera à déterminer si des facteurs de risques présents dans l'entreprise peuvent avoir une influence sur la santé des travailleurs (en provoquant du stress, du Burn-out, des comportements abusifs..).
Cette analyse des risques portant sur les risques psychosociaux au travail doit être réalisée avec la participation des travailleurs.
Une attention toute particulière est portée sur la détection et la prévention de la violence psychologique au travail (harcèlement moral et sexuel)
Voyez la loi sur le Bien-être au travail des 28 février 2014 et 28 mars 2014.